Vertus médicinales des fines herbes communes

De tout temps, les herbes aromatiques et les épices ont été recherchées par l’homme. Certaines parmi les plus précieuses ont même contribué au développement du monde (échanges commerciaux, routes et migrations). Aromates utilisés pour parfumer les plats, ces plantes ont d’abord été des remèdes médicinaux très prisés. Riches en minéraux, en phytoprotecteurs (dont des antioxydants) et en vitamines, elles sont pleines de vitalité.

Les huiles volatiles qu’elles contiennent ont également de belles propriétés pour la santé. Ces huiles essentielles peuvent parfois être extraites et utilisées dans des buts thérapeutiques précis (basilic, thym, romarin par exemple). Chaque plante aromatique a donc une composition spécifique qui apporte de nombreux nutriments et bienfaits pour la santé. Plusieurs aident à combattre les infections. Partons donc à la découverte des nombreuses vertus des fines herbes:

Le basilic détend et rend… heureux; antidépresseur, il équilibre le système nerveux et soulage la fatigue mentale. Il est aussi très utile pour les nausées, la digestion, les spasmes et crampes, ainsi que le sommeil. Les feuilles fraîches appliquées sur la peau calment les démangeaisons.

Le thym est une plante très anti-infectieuse, vermifuge et antifongique, efficace au niveau des infections respiratoires, cutanées et du système digestif. Elle est très utile pour lutter contre les infections chroniques et les levures (Candida albicans). Le thym peut être utile pour prévenir la diarrhée des voyageurs ou la traiter. Plante tonique générale (au niveau physique, mental et sexuel), elle soutient également le système immunitaire.

Très antiseptique, le romarin combat les infections et décongestionne. Expectorant efficace, il aide particulièrement les poumons en dilatant les bronches, ce qui en fait une plante oxygénante de premier choix. L’infusion peut être utilisée sur le cuir chevelu pour contrôler les pellicules et stimuler la croissance des cheveux.

La sauge (du latin salvare: sauver, guérir) est une plante bien connue pour ses vertus cicatrisantes. Au niveau hormonal, ses phytoestrogènes aident les femmes depuis toujours: syndrome prémenstruel, préménopause, ménopause, cycles irréguliers, diminuer la lactation, etc. Équilibrante de l’eau, la sauge apaise les bouffées de chaleur, l’hypersalivation et la transpiration excessive. Puisqu’elle aide à éliminer les dépôts de gras et agit sur l’eau, elle aide pour la cellulite. En cas d’infection, elle permet d’éliminer les sécrétions et de bien expectorer. L’infusion peut être utilisée en bain de bouche pour les ulcères, affections de gencives ou maux de gorge.

Le délicat cerfeuil facilite la digestion et diminue les ballonnements et gaz intestinaux. Il est légèrement diurétique et atténue la pression artérielle élevée. Le jus de la plante fraîche peut être appliqué sur diverses lésions de la peau: égratignures, piqûres, eczéma, abcès.

Largement utilisée comme anti-infectieux puissant, l’huile essentielle d’origan agit sur les bactéries, levures, champignons, virus et parasites. De plus, elle stimule le système immunitaire pour qu’il soit plus performant. L’origan est une plante protectrice (antioxydants), réchauffante et tonique (fatigue physique et mentale) qui améliore le sommeil. Au niveau digestif, l’origan soulage les gaz et ballonnements et stimule la sécrétion biliaire.

Riche en vitamines, minéraux et chlorophylle (pigment vert des feuillages), le persil cru ajouté aux plats est nutritif et purifiant. Légèrement diurétique, il favorise l’évacuation des toxines par les reins et prévient les infections urinaires. Il soulage l’inflammation des articulations (rhumatismes, arthrite) et la goutte. Il désodorise les intestins et l’haleine, réduisant les odeurs d’ail et d’oignon. Le persil consommé régulièrement aide à prévenir les calculs rénaux (pierres aux reins).

Tonique digestive, la coriandre soulage les gaz, ballonnements, indigestion et douleurs intestinales. Ses huiles volatiles sont anti-infectieuses (bactéries, virus et champignons).  Mâchée, elle rafraîchit l’haleine et diminue les odeurs d’ail et d’oignon. Elle calme la tension nerveuse et atténue la douleur (antalgique).

Protectrice, la marjolaine a des propriétés anti-infectieuses et stimule le système immunitaire. Son huile essentielle est antibactérienne, antifongique et agit contre les parasites. Elle protège également la peau contre les mélanomes (cancer) et les reins contre les toxines. La marjolaine peut aider le coeur en stabilisant le rythme cardiaque et l’hypertension artérielle. Elle aide à stabiliser la thyroïde en cas d’excès (hyperthyroïdie); elle doit donc être peu utilisée avec un médicament pour la thyroïde (Synthroid). La marjolaine diminue la fatigue nerveuse, le chagrin, l’anxiété et améliore le sommeil. Attention: elle soulage les gaz et ballonnements, mais peut constiper à plus haute dose. De toute façon, en cuisine, une toute petite dose suffit à parfumer les plats !

En cuisine, l’estragon stimule la digestion. Relaxante musculaire et antispasmodique, c’est une plante toute indiquée pour les spasmes et crampes de tout genre: torticolis, hoquet, toux spasmodique, crampes menstruelles ou musculaires. Elle équilibre le système nerveux et aide au sommeil. Les effets combinés de ses huiles essentielles atténuent l’asthme (allergique ou nerveux).

Chacune des fines herbes de nos jardins est un trésor à découvrir. Faciles à cultiver, elles feront la joie de votre jardin, de votre corps et de votre palais !