Fotolia_67625957_XS.jpeg

Le soleil et la santé

Nous devons largement notre vitalité au soleil… Dispensateur d’énergie et de lumière, il permet la vie et l’alimentation de la grande majorité des êtres vivants de notre planète. Sa lumière a des effets importants sur notre horloge biologique interne, basée au cerveau.  L’exposition à la lumière du jour  permet une bonne énergie matinale et l’obscurité amène l’hormone du sommeil, la mélatonine. L’effet d’un manque de soleil est évident sur l’humeur de la population en général ! La peau exposée au soleil produit de la vitamine D, un important protecteur (antioxydant, protecteur contre les maladies cardiovasculaires et le cancer, anti-inflammatoire, bénéfique pour la peau).

D’un autre côté, l’exposition au soleil a ses limites, car son feu brûle ! L’intensité de ses rayons est telle que la peau et les yeux exposés développent des radicaux libres, des éléments instables qui provoquent des dommages dans les tissus et des défauts lorsque les cellules sont renouvelées. Une peau exposée intensément ou trop souvent peut donc développer des cancers par la suite.

Alors l’équilibre en tout ! Une petite exposition au soleil chaque jour, sur une bonne surface de peau, afin d’engranger la fameuse vitamine D pour l’hiver qui suivra. Éviter le soleil de midi, le plus intense et les périodes où le soleil est bas à l’horizon et ses rayons, plus nocifs.

Ensuite, adopter une protection raisonnable (vêtements, lunettes fumées de qualité et chapeau) et appliquer une huile hydratante sur la peau pour une exposition courte à modérée. Choisir de préférence les huiles de coco, jojoba, ou argousier qui possèdent naturellement un petit facteur de protection solaire (FPS) et si possible des vitamines antioxydantes (A ou E).  Des huiles essentielles peuvent y être ajoutées pour leur protection antioxydante (clou de girofle par exemple); éviter celles d’agrumes (citron, orange, mandarine) qui rendent la peau vulnérable aux rayons ultraviolets (photosensibilisantes).

Lorsque l’exposition est plus longue ou en plein cœur de la journée, ajouter une lotion solaire de qualité, minimisant les produits de synthèse nocifs. Éviter le plus possible les ingrédients illisibles, les parabens, laureth sulfate et autres produits dérivés du pétrole. Il existe des lotions solaires naturelles à base de bonnes huiles, de plantes, d’antioxydants et d’agents bloquants simples comme le dioxide de titane et l’oxide de zinc. Ces éléments blanchissent peu la peau lorsqu’ils sont bien dosés avec les hydratants dans la crème solaire. La gamme de Green Beaver est de très bonne qualité.

Vous avez malgré tout un coup de soleil ? L’huile essentielle de lavande est très efficace, calmante et régénératrice. Choisir la lavande vraie ou le lavandin super pour les brûlures légères à modérées et la lavande aspic, pour les cas plus sévères. Appliquer l’huile essentielle généreusement sur la peau, sans la diluer, plusieurs fois par jour. Le gel d’aloès est aussi un baume efficace et apaisant, qui peut être appliqué plusieurs fois par jour. Dans tous les cas, pensez à boire beaucoup d’eau, se reposer et rafraîchir la peau.

De plus, en période de canicule ou lors d’activité physique (sport ou travail) en plein soleil, prenez gare au coup de chaleur ! Lorsque la sueur s’évacue, elle entraîne également une perte d’électrolytes, ces précieux minéraux présents dans nos liquides internes. Alors il est important de boire beaucoup d’eau additionnée d’électrolytes (Concentrace est excellent) ou des liquides riches en minéraux, par exemple: eau de coco, tisanes froides reminéralisantes agrémentées de fruits frais ou une bouteille d’eau minérale de qualité. Les boissons alcoolisées ne sont pas recommandées dans ce cas, car elles accentuent la déshydratation.

Le soleil est un atout majeur de santé, lorsqu’il est bien dosé. Profitez-en bien !

Line Tremblay Biochimiste santé